Sandro Boy

Généralités

1993 – Bai brun – 1M70 – Oldenburger
Sandro x Grannus
1500€  PV (ou 1350€ AU 01/10 + GPV)
Les beaux chevaux fascinent…  Sandro Boy, lui,  les façonne.

Descriptif

« Sandro Boy a sauté au-delà de tout. Il était fantastique à monter, sur chaque tour. Il savait simplement tout faire. C’est la référence, la différence »

Sandro Boy laisse une empreinte définitive.

Il captait le regard dès son entrèe en piste.

Le public était fasciné.

Faire naître des chevaux qui lui ressemble, c’est gagner au premier regard l’adhésion de votre public, celle de vos acheteurs.

Vous êtes accoudé à la lisse du paddock, laissant flâne votre regard. De lui même, il se fixera sur le beau cheval et ainsi réveillera votre attention. Vous n’y êtes pour rien; nous sommes faits ainsi. Le beau aimante. Cette force du premier regard est la carte maîtresse de l’éleveur.

Les beaux chevaux fascinent… Sandro Boy, lui, les façonne

Sandro x Grannus x Argentinus:

Ici, l’élégance et les performances se conjuguent. Ces trois là étaient des Eyes-catchers et des chefs de race.

Sandro Boy est d’une aristocratique souche westphalienne: Son frère Lagran est un très grand performer avec P.J. Barrios, vainqueur en 160cm à Calgary et vainqueur du GP de Wellington. Sa grand mère est à l’origine de trois étalons Oldenbourg Granius, Grasco et Carinus (Classe A). C’est la famille de Pedro médaille d’Or par équipe aux J.O. de Séoul.

Des origines gravées dans le marbre comme ses résultats en compétition         (cf page de droite) qui débutent par un 10/10 pour le saut lors de son testage.

Sandro Boy concoure de 2003 à 2010 en CSI toujours avec Markus Ehning.

Deux fois vice-champion d’Allemagne, il remporte la Finale de la Coupe du Monde à Kuala-Loumpur et écrème les plus prestigieux Grand Prix de la planète.

Comme très souvent chez les champions de cette dimension, Sandro Boy n’a que trop peu sailli pendant sa jeunesse. Pour lui aussi, ce retard au démarrage le handicape dans les classements de pères de gagnants vis à vis des étalons qui saillissent beaucoup de 3 à 15 ans. Quelques naissances et déjà des champions de dimension mondiale comme la belle Sabrina qui gagna les Grand Prix de Dortmund, Paris, Bordeaux et Londres, comme Boy IV vainqueur en 150 à Calgary puis des sujets plus jeunes comme Fantomas de Muze grand vainqueur en puissance et 6 barres et en Coupe des Nations avec K de Brabandere,

En France, à peine quelques produits et des performers qui font la différence: Ramouncho de Grée Iso 152 avec Alexis Gauthier, vainqueur du GP du Mans,   Salvatore vainqueur en 140 avec B. Broucqsault Iso 145.

A partir de 2007, la semence devient à nouveau disponible mais en quantité limitée. Quoiqu’il en fut, cela permit à la relève en 2015 de faire la différence à 6 et 7 ans dans les CSI:

Blind Date s’impose dans les 6 ans en Allemagne ainsi que Sagolda dans les 7 ans. Sancento étalon grand performer à 7 ans en 2015 avec Clarissa Crotta, Shakira de nombreuses fois gagnantes en CSI***, Siella et Sheyenne gagnantes à 7 ans en CSI.

En France aussi, quelques rares sujets et qui font beaucoup parler dans les 7 ans: Virtuose de Jalesne Iso 136, Vitalie d’Hitot Iso 133, Vivaldi d’Euskadi Iso 133. Deux 8 ans, Unser de Courtemain et Destiny’s Child mènent la danse.

En 2011, Sandro Boy, la retraite sportive venue, est stationné chez Paul Schockemoehle, le plus grand étalonnier allemand pendant trois ans puis rejoint le haras de la très prestigieuse Association des éleveurs du Holstein pour deux saisons de monte. Les éleveurs lui ont toujours réservé leur meilleures juments et le succès ne s’est jamais démenti d’autant plus que la semence est désormais d’excellente qualité.

Il compte dores et déjà plus de huit fils étalons et une Trois ans championne d’Allemagne des Modèles et Allures.

Que notre station d’étalon ait été choisie pour succéder aux deux haras qui font référence en Europe n’est pas un mince honneur. Nous n’avions pas su “capter” Baloubet ou For Pleasure voilà quelques années. La France n’en a donc pas profité au maximum. Ce sont les éleveurs d’Europe du Nord qui ont tiré les plus grands bénéfices de ces grand Sires. Pour Sandro Boy, ce ne sera pas le cas. Nous en sommes fiers.

Notez qu’actuellement, une seule saison de monte en France est programmée autant dire qu’il convient d’être réactif.

Sa fertilité en semence fraîche et réfrigérée est désormais sans faille.

Conseil de Croisement :

Tout concorde à faire du charismatique Sandro Boy un étalon très améliorateur pour nombre de juments et en particulier celles issues des souches Galoubet, Diamant, Kannan. Il allégera le gabarit et permettra d’aller plus vite tout en restant dans le calme et la soumission. Un point remarquable concernant la technique de saut: Il transmet une excellente bascule.

Avec lui, les éleveurs feront naître des poulains avec un “look d’enfer”: Un cheval plus léger, avec un bout de devant bien orienté.

Ce look désormais si indispensable pour le commerce.

La combinaison de notre jumenterie française avec Sandro   Boy va aboutir à des résultats exceptionnels.

Origines

SANDRO SACRAMENTO SONG XX SICAMBRE XX
 
  EASTER GALA XX
 
Père DUERTE WHANFRIED
 
  VELOUR
 
WIADORA GRANNUS GRAPHIT
 
  ODESSA
 
Mère WALIDE ARGENTINUS
 
  WALDAME
 

Vidéos

Réalisation Crédits : Studforlife, M.H. Blanchet, G. Emery, J.L. Perrier, J.Hoeckel