Ferme d’élevage de la Genête

Quiconque visite le site de la Villeneuve sur la commune de La Genète est charmé par la beauté et la sérénité du lieu.

Nous sommes ici à quelques encablures de Tournus (71) en Bresse bourguignonne.

Tout y est verdoyant et respire la Douce France. La rivière serpente entre de grandes pâtures ombragées par des chênes centenaires. C’est ici que l’élevage de la famille Neyrat a élu domicile depuis dix ans et y accueille les poulinières et les poulains qui leur sont confiés à l’année par des propriétaires français, suisses et d’ailleurs. Quand Fabien Martin, notre chef d’élevage, vous ouvrira les portes du domaine, vous pourrez, au détour d’une haie, être accueillis par Granie ou La Toya, les fabuleuses championnes de Markus Fuchs. Des moments souvent magiques.

Ce site est un terroir équestre sans égal. Dans les années 80 à 2000, Maître Vuillard y fit naître certains des plus grands champions de Course d’Obstacles au monde tels Or Jack, Line Marine, Grey Jack. Plusieurs années de suite, il fut sacré meilleur éleveur et meilleur propriétaire français damant ainsi le pion aux plus prestigieux haras de Normandie et d’ailleurs.

Depuis que le site est consacré aux chevaux de sport, quatre champions de France ainsi que d’excellents gagnants y grandirent (Vepsom Bel, The Best of Bel, Tellement Bel, Abou Sim Bel, Bel Reinhart…).

Les chevaux y sont bien et ils savent nous en remercier.

A la Genète, nous sommes à même d’accueillir vos juments et leurs produits en pension Longue Durée.

Il y a de l’espace. C’est capital pour fabriquer des bons chevaux. Rien de mieux qu’un long galop en terrain varié pour donner de l’équilibre, de la force et la résistance psychique à l’effort.

Le microclimat très favorable fait que l’herbe y pousse abondamment une grande partie de l’année. Dés qu’il est nécessaire l’alimentation est complémentée par des granulés de qualité. Une écurie de quinze boxes et une stabulation accueillent les juments en période d’hivernage.

Ainsi va la vie en ce terroir de Douce France.